Achille Metro, apprendre à se contrôler pour triompher


Après Cédric Legrandois, le mécano du Team Payname, c’est Achille Metro, récemment 3ème de la ronde de Queyran, qui répond aux questions du blog playeur.co.

Achille, qui es tu ?

J’ai 21 ans, Toulousain depuis toujours, je fais du vélo depuis mes 8 ans et je n’ai jamais arrêté, je suis passé par toutes les disciplines : route, piste, VTT, cyclo-cross mais maintenant je me consacre exclusivement à la route. A coté du vélo je suis étudiant en 2nd année de DUT Génie Mécanique et Productique.

Tu as fait de la route mais aussi du VTT, pas compliqué de pratiquer les 2 disciplines ? La pratique de l’une t’aide pour l’autre ?

Le VTT depuis l’an dernier c’est un peu terminé pour moi, j’adorais ça mais je pense que ça ne correspondait pas trop à mes qualités physiques. En plus ces dernières années les circuits deviennent de plus en plus courts et artificiels, ça ne me plait pas. Je pense quand même que ça m’a aidé pour progresser, surtout en bosse.

Quel type de coureur es tu ? Puncheur ? Rouleur ? Grimpeur ?

Dans mes années cadets j’aurais dit puncheur, mais maintenant je me considère plus comme un rouleur, même si je passe bien les longs cols. Les changements de rythme, j’ai plus de mal qu’avant.

Comment as tu intégré le team Payname ?

Je ne connaissais pas très bien Max avant l’an dernier, mais sur les nocturnes on a appris à se connaître et puis il m’a parlé de son projet, ça m’a tout de suite plu et j’ai dit oui rapidement. Je savais que j’allais retrouver tous mes anciens équipiers du VTT Haute-Garonne cadet-junior, donc une ambiance de folie en perspective…

Tu as gagné une nocturne l’année dernière, ton plus beau souvenir sur un vélo ?

Oui j’en ai gagné une en 1ère catégorie à Carmaux mais avant ça j’avais fait le plein en seconde, avec 4 nocturnes dans la poche, j’adore ça, et cette année j’y reviens avec des objectifs ! Malgré tout mon plus beau souvenir c’est mon titre de champion Midi-Pyrénées sur route en Junior, je l’attendais depuis longtemps.

Quel est ton objectif pour cette première année en DN ?

Apprendre et progresser sur les grosses courses que je ne connais pas du tout, malgré tout une victoire dans l’année me ferait du bien mentalement.

Selon toi, qu’est ce qui te manque pour franchir un cap ?

Réfléchir… Physiquement je suis souvent présent mais j’en fais trop, je suis un « bourrin » comme on dit.

Tu aimes aussi aller sur la piste, sur quelle discipline ?

J’adore ça malheureusement dans la région il n’y a pas de belles pistes couvertes, donc peu d’épreuves, je vais tout les ans en janvier sur le vélodrome de Bordeaux pour me préparer, ça « décalamine » le moteur de l’hiver. Ce qui me plait ce sont les courses de fond, la poursuite, la course au point, le scratch, mais ce qui me tient surtout à cœur c’est la poursuite par équipe, on y voit toute la cohésion d’un groupe. C’est d’ailleurs moi qui ait lancé l’idée à la team de participer aux championnat Midi-Pyrénées ce jeudi 5 mai, résultat : Victoire !

Un mot pour finir sur Max et le team Payname ?

Le team Payname existe entièrement grâce à lui et quand je vois l’énergie qu’il  met je lui tire mon chapeau, je ne serais pas capable de le faire. En fait depuis le lancement de l’équipe cet hiver il vit pour nous et nous donne tout son temps. On voit qu’il a pris le temps de choisir ses coureurs, il ne s’est pas focalisé que sur les qualités physiques des gars, mais aussi sur le mental. Il en ressort une ambiance incroyable que je n’ai jamais vu ailleurs, et tout le monde progresse ensemble, c’est le top !

Jack’s

logo playeur

cyclisme (4)

Partage ton avis

Facebook