Augustin Mouterde, ramer pour aller à Rio


Augustin Mouterde, élève ingénieur de 24 ans, est déjà double vice champion du monde d’aviron. Entretien pour le blog playeur.co avec ce rameur qui vise une qualification olympique.

Quels sont tes objectifs pour Rio ?

Une fois que nous sommes qualifiés pour les JO, on y va pour faire le meilleur résultat possible. Je vise une qualification dans un premier temps dans l’équipage du 4 sans barreur. La coque est déjà qualifiée donc à moi d’aller chercher la qualification.

Quelles sont tes échéances d’ici Rio ?

La plus grosse échéance, ce sont les championnats de France bateaux courts. C’est la dernière étape du chemin de sélection pour l’équipe de France. Les sélectionnés auront ensuite deux étapes de coupe du monde pour se préparer.

Tes entraînements représentent combien d’heures hebdomadaires ?

Entre 10 et 12 entrainements d’environ deux heures par semaine. On s’entraine tous les jours pour être prêt.

Est-ce que le peu de médiatisation de ce sport est quelque chose qui vous gène ?

Qu’on se le dise, ce n’est qu’à l’occasion des JO que nous parlons d’aviron dans les médias. Mais cela ne me dérange pas plus que cela. Cela fait la beauté du sport aussi, il n’y a pas trop d’argent, ça reste une discipline de passionnés.

Est-ce que l’on peut dire que pour un rameur, une médaille olympique est une consécration ?

Bien sûr et pas seulement pour un rameur ! On s’entraine quatre ans à l’avance pour cela, on y pense tout le temps pendant quatre ans.

Tu es encore jeune mais est-ce que tu as déjà pensé à ton après carrière ?

En parallèle de ma carrière, j’ai intégré l’INSA, une école d’ingénieur. L’école m’aménage mon emploi du temps, ce qui me permet d’être vraiment à 100% dans l’aviron.

Jack’s

logo playeur

Facebook