Equipe de France féminine de handball : Jour J


La bonne nouvelle pour nos bleues c’est qu’elles vont d’ores et déjà marqué l’histoire du hand féminin français aux JO puisque pour la 1ère fois en cinq olympiades elles vont défilé avec la délégation française emmenée pat Teddy Riner. Le tour sera rapide mais on retiendra qu’elles y étaient et voilà un changement qui sent bon le parfum d’une belle compétition.

Mais avant tout ça il y avait un dernier match amical à négocier jeudi matin face aux norvégiennes, championnes olympiques en titre. Un match joué en 3X20 min exceptionnellement dans une salle en marge du village olympique. Après 20 premières minutes « pas bonnes » selon Allison Pineau, les deux autres mi-temps furent rassurantes. 25 à 25 au terme du match et ce sont les françaises qui s’imposent aux tirs au but.

Samedi matin à 11h30 (16h30 en France), il faudra démontrer qu’elles ont appris de leurs erreurs passées et que les bêtes noires ne sont pas une fatalité. La bête noire du jour ce sont les néerlandaises…vainqueurs du ¼ de finale qui les opposaient à la France aux derniers championnats du monde et vainqueur du TQO à Metz en battant…la France encore.

Ce n’est pas un hasard si les Oranges sont présentes aux JO. C’est même une suite logique tant les progrès de cette équipe sont visibles depuis le milieu des années 2000 maintenant. C’est d’abord dans les équipes jeunes que les néerlandaises se sont distinguées (vice-championne d’Europe -17 et médaille de bronze aux championnats du monde -17 trois années plus tard) et ce sont ces mêmes joueuses qui forment l’ossature hollandaise actuellement. Les meilleures joueuses jouent dans les meilleurs clubs d’Europe c’est dire si cette équipe est talentueuse. Cornelia Nycke Groot et Yvette Broch à Gyor (Hongrie), Lois Abbingh à Issy Paris et Ailly Luciano à Metz entre autres. C’est un peu la bête noire française et ça tombe bien les femmes de défis les jouent en 1er…comme ça se sera fait en espérant qu’elles soient un peu paralysées par l’enjeu !

PALMARES : Vice-champion du monde 2015, 1ére participation aux JO en 2016, vainqueur du TQO devant la France

Je vous ai donc posé le tableau…rien ne va être simple mais je sais que rien ne se passe dans la facilité avec les femmes de défis donc il faudra avoir le cœur bien accroché pendant cette quinzaine ! Je vais quand même me mouiller et lancer mon pronostic…ces bleues version 2016 seront médaillées….reste à savoir le métal mais on en reparle plus tard dans la compétition !

Les matchs de la journée du 6 août  à la Future Arena :

Groupe A

Norvège-Brésil
Monténégro-Espagne
Roumanie-Angola

Groupe B

Pays-Bas-France
Russie-Corée du Sud
Suède-Argentine

Cindy

logo playeur

handball (1)

 

Partage ton avis

Facebook