Etienne Daille, l’or au bout de sa pagaie


Etienne, kayakiste de 25 ans, a pris une très belle 7eme place aux J.O. de Londres en 2012. Il est licencié dans le département de l’Ain et a le privilège d’être soutenu par le Ministère de la Défense grâce au dispositif « Armée de Champions »  

Le Kayak c’est quoi ? Quelle est la différence avec le canoë ?

La principale différence, c’est le moyen de propulsion. Une pagaie simple (une pale) en canoë et une pagaie double (deux pales) en kayak. Il faut savoir qu’il existe énormément de pratiques différentes en canoë-kayak. On retrouve des disciplines individuelles, d’équipages, par équipe, mais aussi de sport collectif! On peut pratiquer en mer, en eaux-vies ou en eau calme. En plus des disciplines chronométrées, on retrouve du loisir, de la randonnée, des expéditions, du freestyle, de l’extrême avec des chutes de 50m, du surf… Il y en a pour tous les goûts 🙂

Un conseil pour débuter le Kayak ?

Être bien encadré ! En mer et en rivière, il y a de nombreux dangers! Si on veut faire, une ou deux sorties par an : il ne faut pas hésiter à se tourner vers un professionnel. Si vous voulez progresser, je vous conseil de vous orientez vers un club en commençant par exemple par une journée «portes ouvertes».

C’est un sport méconnu en France alors qu’on a toujours eu de grands champions, comment l’expliques tu ?

Le mot méconnu n’est peut-être pas le plus approprié, je dirai peu médiatisé. Une fois les Jeux Olympiques terminés, les médias français nous délaissent complètement pendant 3 ans si on ne s’appelle pas Tony Estanguet!

Le canoë-kayak est pourtant populaire dans d’autres pays et en France nous avons le privilège géographique de disposer de superbes lieux de pratique dans les 3 milieux (mer, eau calme et eaux-vives). Je pense que la Fédération Française de Canoë-kayak ne se donne pour le moment par les moyens suffisant pour communiquer convenablement. Dans ma discipline Olympique, le slalom : il y a en France : une Coupe du Monde en 2015, 2016 et un Championnat du Monde en 2017. C’est une opportunité à ne pas rater pour essayer de toucher un large publique…

Tony Estanguet en un mot ?

Humilité

La performance dont tu es le plus fier ?

Ma sélection pour les J.O en 2012 alors que personne ne m’attendait!

Prochain Objectif Rio 2016 ?

Oui, comme la plupart des sportifs de haut-niveau des disciplines olympique peu médiatique.

Est ce qu’on devient plus philosophe quand on rame tous les jours? 🙂 

Cette question, il faudra la poser à quelqu’un qui pratique de l’aviron. En canoë-kayak, on ne rame pas, mais on pagaie ! Alors certes, ce n’est pas gai tous les jours, surtout quand il fait très froid. Mais avec le temps, on n’en veut plus aux personnes qui confondent une rame et une pagaie. En tout cas, le canoë-kayak est une très belle école de la vie, à essayer 🙂

Retrouvez-moi sur :

https://www.facebook.com/EtienneDaille

https://twitter.com/EtienneDaille

Instagram : @etiennedaille

Un très grand merci a Etienne d’avoir répondu à nos questions et on lui souhaite une de décrocher le graal à RIO en 2016. On le suivra avec attention.

Jack’s

logo playeur

 

2 commentaires sur “Etienne Daille, l’or au bout de sa pagaie

Partage ton avis

Facebook