Jordan Coelho, comme un papillon dans l’eau


A seulement 24 ans Jordan Coelho est six fois champion de France du 200 mètres papillon. Rencontre pour le blog playeur.co avec ce jeune nageur, licencié au club Vanves Swim Team, qui veut briller sur la scène internationale.

Jordan, peux-tu te présenter en quelques mots ?

J’ai 24 ans et je nage depuis mes 6 ans. J’ai fait mes débuts dans le club d’Etampes (en Essonne), dont je suis originaire. A 16 ans, je suis parti m’entrainer au pôle France de l’INSEP (Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance) à Paris. J’y suis resté pensionnaire 7 ans et, l’été dernier, j’ai décidé de rejoindre le groupe de Franck Esposito au pôle France d’Antibes.

Tu as conservé ton titre de champion de France sur 200m papillon, c’est la 6ème fois de suite que tu gagnes ce titre, une grande fierté ?

C’est sûr que je suis fier de réussir à conserver mon titre chaque année depuis 2011. C’est une belle lignée que j’espère prolonger encore quelques saisons.

C’est une très belle performance de ta part d’être aussi régulier mais est-ce que ça ne montre pas aussi un manque de concurrence ? Et du coup, est-ce que ce n’est pas un problème pour progresser et briller au niveau mondial ?

C’est vrai que le 200m papillon français n’est pas la course la plus relevée mais elle se densifie depuis peu. On est maintenant plusieurs à nager régulièrement moins de 2 minutes sur la distance. Cela dit, je ne pense pas que ça me freine pour progresser. Je m’aligne sur des meetings internationaux durant mes périodes de préparation et j’ai donc l’occasion de me confronter régulièrement aux meilleurs nageurs européens et mondiaux.

Tu es qualifié pour Rio, quel sera ton objectif là bas ?

Je suis sélectionné pour ma distance de prédilection : le 200m papillon. J’aimerais accrocher au moins une demi-finale olympique et casser la barre des 1’56 (mon record personnel est actuellement de 1’56″47).

Ce sont tes premiers Jeux, premier village olympique et première cérémonie d’ouverture, tu as hâte j’imagine ?

Oui, j’ai vraiment hâte d’être cet été et de vivre mes premiers Jeux Olympiques. Je m’attends à quelque chose de grandiose et je sais que je ne serai pas déçu. En 2010, j’ai vécu de « mini-JO » puisque j’ai participé aux Jeux Olympiques de la Jeunesse à Singapour (où j’avais d’ailleurs ramené 2 médailles en relais). J’avais adoré le cadre du village et l’ambiance générale. Alors là, ça va être du puissance 1000 !! Pour ce qui est de la cérémonie d’ouverture, je ne pourrais sans doute pas la vivre en direct puisque les épreuves de natation commencent dès le lendemain. J’ai eu la chance d’en vivre une aux Universiades (championnats du monde universitaires), c’est un beau spectacle mais c’est très long et usant physiquement.

Un avis sur le porte-drapeau français ?

J’entends beaucoup parler de l’éventualité que Teddy Riner soit porte-drapeau aux Jeux, et je trouve que ce serait bien. Il représente très bien le sport français, tant par son palmarès exceptionnel que par sa prestance et son attitude. Quoiqu’il en soit, je suis certain que notre porte drapeau sera exemplaire et nous serons une armée d’athlètes derrière lui.

Tu risques de croiser Michael Phelps sur 200m papillon aux JO, que dire de ce très grand champion ?

Je suis admiratif de sa carrière, c’est certain. J’avais eu l’occasion de nager à côté de lui en 2010 lors de l’Open de France à Paris et c’est une expérience dont je me souviendrai toute ma vie.

Le complément d’enquête du 19 mai a mis en avant la galère de certains sportifs qualifiés pour Rio vivent, quelle est ta situation ?

Je ne suis pas le plus à plaindre mais comme tout sport amateur, la natation ne rapporte pas beaucoup d’argent. Les quelques nageurs têtes d’affiches qui gagnent bien (voire très bien) leur vie y parviennent grâce à des sponsors, des partenaires voire des contrats publicitaires.

Est-ce qu’il y a d’autres sports que tu vas suivre avec attention aux JO ?

Je ne me suis pas encore penché sur le programme des JO. Déjà, les sports auxquels je prêterai le plus d’attention seront ceux de la deuxième semaine de compétition, lorsque les épreuves de natation seront terminée (elles se déroulent la première semaine des Jeux). Cela dit, je jetterai un coup d’œil au coin France tous les soirs pour me tenir informer des résultats français de tous les sports. Mais d’une manière générale, j’aime suivre tous les sports. J’apprécierai beaucoup de suivre aussi les résultats d’anciens collègues de l’INSEP, les grandes chances de médailles françaises et le 100m en athlétisme !!

Jack’s

logo playeur

natation (1)

Partage ton avis

Facebook