Le nom des franchises NBA (5/6) : Division Pacifique


M.Tsigalko vous a préparé une série de 6 articles pour vous éclairer sur les noms des franchises NBA. Retrouvez chaque dimanche une division décortiqué pour le blog playeur.co. On continue à l’Ouest avec la division Pacifique.


21. Golden State Warriors (1946) :

Les fondateurs se sont inspirés des « Philadelphie Warriors » (les guerriers) pour trouver ce nom, une équipe ayant joué en 1925. En 1962, ils déménagèrent et devinrent les « San Francisco Warriors ». En 1970, ils changèrent de nouveau leur nom en « Golden State Warriors » et furent accueillis par la ville d’Oakland. Golden State (État doré) est un surnom pour la Californie.

22. Los Angeles Clippers (1970) :

Les « Clippers » sont des bateaux trois-mâts destinés à transporter rapidement de la marchandise, notamment entre la côte Est et la côte Ouest des Etats-Unis, avant l’avènement du bateau à moteur. Le nom fut attribué à la franchise lors d’un concours après son transfert de Buffalo à San Diego, pour mieux coller à l’histoire de la ville. Il est resté après le déménagement à Los Angeles.

23. Los Angeles Lakers (1947) :

Le nom des « Lakers » fait référence à la « Terre des 10 000 Lacs », surnom de l’état de Minneapolis, où la franchise a été créée. Il peut aussi être rapproché des grands bateaux circulant sur les grands lacs, appelés Lakers, et qu’on trouve aussi sur les côtés du Minnesota. Malgré le déménagement du club à Los Angeles sous l’impulsion de Bob Short, le nom est resté.

24. Phoenix Suns (1968) :

Fondée dans la capitale de l’Arizona les « Suns » (les soleils) justifient parfaitement leur nom. En effet, localisée dans le Nord-Est du désert de Sonora, Phoenix possède un climat désertique chaud. Le nom a été préféré lors d’un concours à « Scorpions », « Rattlers », « Thunderbirds », « Wranglers », « Mavericks », « Mustangs » ou encore « Cougars ».

25. Sacramento Kings (1945) :

Passée par Rochester, Cincinnati, Kansas City et enfin Sacramento, elle n’a eu que deux noms : « Royals » et « Kings ». C’est un concours dans un journal local qui a abouti à donner le nom « Royals » à la franchise de Rochester. Mais lors de son arrivée à Kansas City,  la franchise a dû se trouver un nouveau nom: il existait déjà dans la ville une franchise appelée « Royals » et dédiée au Baseball. Pour rester dans le ton, ce fut les « Kings » (les rois).

Dernier épisode dimanche prochain avec la fin de la conférence Ouest et la Division Sud-Ouest.

M.Tsigalko
logo playeur

Partage ton avis

Facebook