Le quidditch, sport de sorciers devenu réalité


Quoi de mieux que des membres de la fédération du Quidditch français pour nous présenter ce nouveau sport ? Entretien avec Baptiste Blandet, Président de la FQF et Armand Cosseron, Responsable de la Communication Externe pour le blog playeur.co

Quand la pratique du quidditch a commencé ? Dans le monde ? En France ? 

Le Quidditch s’est développé en 2005 dans le Vermont. Il a été adapté de la saga Harry Potter de J.K. Rowling par deux étudiants de l’Université de Middleburry : Xander Manshel et Alex Benepe.
Il faut attendre 2011, pour voir se créer la première équipe française. On le doit à Lesparre-Médoc (Gironde), suivie rapidement par Nantes et Toulouse. Ces deux dernières sont encore en activité, celle de Lesparre-Médoc est en transfert sur Bordeaux.

Combien de pratiquants en France ? Combien d’équipes ?

La France compte aujourd’hui près d’une quarantaine d’équipes, dont cinq faisant partie de l’élite européenne, une dizaine participant régulièrement à des tournois en France et en Europe. Le reste propose des rencontres amicales dans leur ville respective. C’est là que se trouve le vivier de nouvelles équipes qui demain rejoindront l’élite. Et le nombre de joueurs ne cesse de croître aussi. Aujourd’hui, nous comptons près de 350 joueurs réguliers et près de 700 joueurs occasionnels. La communauté Quidditch sur les réseaux sociaux dépasse les 2 000 personnes.

Quels sont les règles principales du quidditch ?

Le Quidditch est un sport collectif où deux équipes de sept joueurs à cheval sur un balai s’affrontent sur un terrain ovale long d’une trentaine de mètres. Ils interagissent avec quatre balles, un souaffle et trois cognards, qu’ils utilisent différemment selon leur rôle dans l’équipe. Six joueurs sont en permanence sur le terrain, mais les changements avec ceux sur le banc de touche ne sont pas limités. Le septième, portant un bandeau jaune, attend sur le bord du terrain.

Les règles de base sont : les trois poursuiveurs, portant un bandeau blanc, s’échangent le souaffle. Ils ont pour mission de mettre le plus de but possible passant la balle dans les trois anneaux de hauteur différente : 10 points par but. Les buts sont défendus par un gardien, il porte un bandeau vert. Ce dernier, dans sa zone, est immunisé contre les cognards envoyés par les deux batteurs adverses, ils ont un bandeau noir. Si un joueur est touché par un cognard, il doit descendre de son balai et retoucher ses propres buts pour être autorisé à remonter dessus. A la dix-huitième minutes, le septième joueur entre enfin. Il s’agit de l’attrapeur, et porte donc un bandeau jaune.Il doit attraper le vif d’or : une balle de tennis à l’intérieur d’une chaussette accrochée à la ceinture d’un arbitre, le plus souvent habillé en jaune fluo. Attraper le vif d’or rapporte 30 points à son équipe et met fin au match.

A retenir. Le souaffle est une balle de volley légèrement sous-gonflée (pour faciliter la prise à une main), les cognards sont des balles de dodgeball et le vif d’or est une balle de tennis dans une chaussette. Au final, une partie dure en moyenne entre vingt à trente minutes. 

Le quidditch sport de sorciers devenu réalité 2

Les pratiquants sont exclusivement des gens qui aiment Harry Potter ? Ou certain viennent par d’autres biais ?

Une partie des joueurs de Quidditch est clairement attirée par l’univers de Harry Potter. Mais avec le temps, d’autres viennent pour le quidditch en lui-même car c’est un sport polyvalent : il reprend des notions de rugby (plaquages), handball (zone du gardien, jeu de souaffle), balle au prisonnier (cognards). Bref, c’est un sport physique qui plaît aux sportifs avides de découvrir de nouvelles disciplines et sensations. A ce jour, une majorité des joueurs sont des étudiants ou de jeunes actifs.Le cursus le plus représenté est certainement celui des étudiants en sports. 

Quand a été crée la fédération ? Combien d’adhérents ?

La fédération a été créée en Juin 2011, sous le nom de FQA (France Quidditch Association). Elle est reconnue officiellement par l’IQA (International Quidditch Association), qui elle a été fondée en 2010. En 2014, la FQA est devenue la FQF : Fédération du Quidditch Français.  Toute les équipes et joueurs ont vocation à être membre de la Fédération.

Le niveau des français par rapport au reste du monde ?

Le niveau français a rapidement rejoint l’élite mondiale. En 2012, l’équipe de France a été vice-championne du monde. Et en 2015, le Quidditch français est fier de ses deux trophées européens : l’équipe des Titans Paris est championne d’Europe 2015 des clubs (European Quidditch Cup) et l’équipe de France est championne d’Europe 2015 des nations (European Games). Les Titans mettront en jeu leur titre en avril prochain. L’Equipe de France prépare, elle, activement la Coupe du Monde 2016 (World Cup) à Francfort les 24, 25 et 26 juillet prochains ! Son objectif : finir en finale.

D’ici là les 20 et 21 février 2016, les clubs français s’affronteront pour soulever la Coupe de France. Ici, c’est l’équipe des Frog, championnne de France en 2014-2015, qui tentera de conserver ce titre. Les cinq premières équipes iront concourir à l’European Quidditch Cup.

Jack’s

logo playeur

4 commentaires sur “Le quidditch, sport de sorciers devenu réalité

Partage ton avis

Facebook