L’escrime tient sa revanche


Habituée à ramener des médailles en pagaille à l’équipe de France, l’escrime s’était ratée à Londres il y a 4 ans. La fédération a su trouver des solutions pour repartir sur de nouvelles bases. Ce soir, elle en est récompensée. Certes Gauthier Grumier, numéro un mondial, venait à Rio pour décrocher l’or, mais à voir sa joie et celle d’Hugues Aubry, son champion de coach, ils s’en contenteront. Après les échecs de Lauren Rembi et Manon Brunet pour obtenir cette médaille tant convoitée, l’escrime retrouve des couleurs. Pour un sport qui parle français, c’est tellement mieux ainsi.

Klay

logo playeur

escrime (2)

Un commentaire sur “L’escrime tient sa revanche

Partage ton avis

Facebook