La liste des 23 bleus pour l’Euro : le debrief


Comme vous le savez tous Didier Deschamps a annoncé sa liste des 23 bleus pour l’Euro. Et comme on est tous sélectionneurs, chaque contributeur vous donne ses impressions sur cette liste par la suite. Ensuite ça sera à vous de nous donner vos impressions en commentaire de cette article.

La liste des 23 bleus :

Gardiens

Benoit Costil (28 ans, Rennes)
Hugo Lloris (29 ans, Tottenham)
Steve Mandanda (31 ans, Marseille)

Défenseurs

Lucas Digne (22 ans, As Roma)
Patrice Evra (34 ans, Juventus)
Christophe Jallet (32 ans, Lyon)
Laurent Koscielny (30 ans, Arsenal)
Eliaquim Mangala (25 ans, Manchester City)
Jérémy Mathieu (32 ans, Barcelone)
Bacary Sagna (33 ans, Manchester City)
Raphaël Varane (23 ans, Real Madrid)

Milieux

Yohan Cabaye (30 ans, Crystal Palace)
Lassana Diarra (31 ans, Marseille)
N’Golo Kante (25 ans, Leicester)
Blaise Matuidi (29 ans, Paris Saint Germain)
Paul Pogba (23 ans, Juventus)
Moussa Sissoko (26 ans, Newcastle)

Attaquants

Kingsley Coman (19 ans, Bayern Munich)
Andre-Pierre Gignac (30 ans, Tigres)
Olivier Giroud (29 ans, Arsenal)
Antoine Griezmann (25 ans, Atletico Madrid)
Anthony Martial (20 ans, Manchester United)
Dimitri Payet (29 ans, West Ham)

 

Réservistes : 

Alphonse Aréola (23 ans, Villarreal), Hatem Ben Arfa (29 ans, Nice), Kevin Gameiro (29 ans, FC Seville), Alexandre Lacazette (24 ans, Lyon), Adrien Rabiot (21 ans, Paris Saint Germain), Morgan Schneiderlin (26 ans, Manchester United), Djibril Sidibé (23 ans, Lille), Samuel Umtiti (22 ans, Lyon).


Le debrief de Klay : 

« Notre Euro a-t-il commencé ce soir pour nous français ? Probablement. En tout cas, à 20h18, il a débuté pour ces 23 joueurs dans la liste de Deschamps. Passons les absences de Benzema, Ruffier ou Valbuena qui étaient attendues. Aucune véritable surprise de mon point de vue. Pour moi, l’enseignement principal est la continuité. Didier Deschamps est resté fidèle à sa ligne de conduite. Costil plutôt que Areola, Digne et pas Kurzawa qui n’est même pas réserviste. Mathieu à la place de Sakho qui s’est mis hors-jeu tout seul. Sissoko pourtant relégué avec son club mais pas Gonalons. Coman et Payet, alors que certains réclamaient Lacazette et Ben Arfa. De mon canapé, Deschamps a fait du Deschamps, rien de plus que du Deschamps, et c’est déjà pas mal. En espérant pour les heureux élus que rien ne vienne gâcher leur première victoire de la compétition, même si l’on sait que les perdants d’aujourd’hui seront peut-être les gagnants de demain. »

Le debrief du Sauvage :

« Qui s’attendait vraiment à des surprises? Le retour impossible de Kaizer Franck, le volte face de dernière minute pour MC Benzema ou encore Ben Arfa en unique représentant de cette maudite génération 87? Que nenni, la Desch’ est bien trop prudente pour venir chahuter un équilibre qu’il pense avoir dessiner à l’occasion de ces derniers mois. Il l’a dit, ce ne sont pas les 23 meilleurs à leurs postes, c’est un groupe pour aller au bout. Évidemment, qu’il y a des choses à redire: Mathieu est-il vraiment remis ? Digne est-il meilleur que Kurzawa? Ronald Gignac sera-t-il aussi performant sur le sol européen ? Les lyonnais Lacaz et Umtiti ne méritaient-ils pas Clairefontaine…? Finalement, les surprises sont à classer au rayon des réservistes. Djibril Sidibé, Cheveux Rabiot ? Ah oui ? Gageons que Didier ne se soit pas trompé. »

Le debrief de Finnois : 

« Allez, un sélectionneur, c’est fait pour sélectionner, un entraîneur pour entraîner. Un top 3 des tweets plus rassurants les uns que les autres sur le bonheur d’avoir 65,68 millions de commentateurs :

– « Tout devient trop lisse… même le sport… »
– Deschamps : « Olivier a un profil différent qu’on ne possède pas dans le groupe : très nul et souvent remplaçant. »
– « Le foot c’est comme la pâtisserie, quand ça manque de beur c’est fade. »

Le debrief de M.Tsigalko :

« Comme prévu, Didier Deschamps nous a offert une liste de 23 malheureusement sans surprise. Restant sur son idée de cohésion de groupe qu’il a bâti depuis son arrivée à la tête de l’équipe de France, les derniers mois de compétitions n’auront pas bouleversé la hiérarchie. Côté défense, les choix de Jallet, Mangala pas indiscutables en club et de Mathieu, remplaçant au Barça et qui revient tout juste de blessure sont critiquables. Umtiti et Sidibé auraient pu mériter mieux qu’une place de réserviste mais la logique du sélectionneur n’est pas en leur faveur. Au milieu, Cabaye et Sissoko semblent indétrônables malgré les piètres performances de leur club respectif. Rabiot se contentera d’une place de réserviste tandis que Gonalons reste à quai. Mais c’est au niveau du secteur offensif que les absences sont de marques. En pleine bourre en 2016, le virevoltant Ben Arfa, les serials buteurs Lacazette et Gameiro ne semblent pas entrer dans les plans du staff tricolore à l’instar de Giroud et de Gignac qui seront bien présents à l’Euro. Une chose est sûre, si la compétition se déroulait qu’entre réservistes on serait champion d’Europe. »

Le debrief de Sam :

« La messe est dite! Deschamps s’est donc appuyé sur le groupe qui a triomphé durant les derniers rassemblements amicaux, au grand dam de la surprise attendue,  et ce malgré le caractère ultra solennel de l’évènement, retransmis en access prime-time (tout de même !). Plutôt que de se rallier à la vox populi et aux quelques 65 millions de sélectionneurs français mitraillant actuellement la toile à coup de hashtags évocateurs (cf: #SiBenarfaNestpasSélectionné), on peut néanmoins émettre des doutes quant à l’état de forme des cadres (Varane en 3ème choix au Real, Giroud en manque d’efficacité, Sissoko qui a connu une terrible saison ponctuée d’une relégation). Les prochaines prestations des 23 en match amical vont être observées de très près, et au vue de la qualité des 8 réservistes, le coup d’oeil est permis. »

Le debrief de Jack’s : 

« Didier Deschamps a fait du Aimé Jacquet ! Une sélection très conservatrice avec aucune surprise. Il a donc privilégié l’esprit de groupe et la cohésion à la qualité intrinsèque des joueurs. Appeler Mathieu qui n’a pas fait un seul bon match de la saison et qui en plus revient tout juste de blessure, je m’interroge. Umtiti ? Prendre Sissoko qui a été en difficulté toute la saison dans un club relégué ? Et puis devant c’est la cerise sur le gâteau. Pas de Ben Arfa et de Lacazette, les deux meilleurs joueurs offensifs de notre ligue 1, au profit d’un expatrié mexicain et d’un sénateur anglais, what else ? Enfin le retour de Djibril Cissé dans les réservistes malgré sa retraite, je n’y comprends plus rien. Quoi ? C’est Sidibé pas Cissé ! D’accord faisons comme ça. »

Pour tout savoir sur l’Euro 2016 c’est ici !

logo playeur

foot

Partage ton avis

Facebook