Manon Petit-Lenoir, jeune championne en or


A seulement 17 ans Manon Petit-Lenoir est déjà championne olympique de la jeunesse de snowboard. Rencontre pour le blog playeur.co avec cette jeune championne qui a des rêves plein la tête.

Manon, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Manon Petit-Lenoir , j’ai 17 ans. J’habite à Samoëns, une station de Ski / Village en Haute Savoie.

Félicitations, tu es devenu championne olympique de la jeunesse, c’est que du bonheur ?

Oui c’est que du bonheur, c’est un beau titre et en plus avec de la retombée médiatique, ce qui est tout nouveau pour moi. C’est beaucoup de travail au quotidien et je suis heureuse d’avoir été récompensée. Ça me donne encore plus envie d’aller plus loin.

Entendre la marseillaise sur la plus haute marche du podium, un moment à part ?

Un Moment inoubliable, j’en frissonne encore en vous le disant. C’est tellement beau d’avoir la chance de représenter son pays et de le mettre en avant. Un grand moment de fierté. En plus avoir la chance chanter la marseillaise avec mes parents et les amis, c’est magique.

Manon petit

Tu avais un vrai fan club à Lillehammer, c’est important pour toi d’être bien entouré ?

Oui, c’est très important pour moi de savoir que je suis soutenu quoi qu’il arrive. Bien sûr, ça rajoute une petite pression mais on a encore plus envie de leur faire plaisir. C’est tellement d’effort de s’être déplacé jusqu’à Lillehammer et en plus en nombre. Ils étaient 15 avec mes parents. Au travers de l’association Manoongliss que mes parents ont créé pour s’occuper du financement de mes saisons, c’est un vrai fan club qui s’est créé. Et rien que pour ça je suis trop heureuse de leur avoir offert cette médaille et la fête qui va avec.

Tu as seulement 17 ans, quels sont tes prochains objectifs ?

Alors mes objectifs sont clairs. Je sais que le titre que je viens de décrocher n’est pas un billet pour les JO 2018. Donc si je souhaite y aller, faudra que je travaille encore plus et fasse des résultats en Coupe d’Europe et aux championnats du monde Junior. Aussi, faire un maximum de coupe du monde pour l’expérience mais ça, ça dépendra de mon travail. J’aimerais intégrer le groupe coupe du monde dès que possible.

Paris 2024, les jeux olympiques en France tu en penses quoi ?

Je trouve que c’est trop cool, j’aimerais vraiment que Paris soit choisi. Les Jeux Olympique et je connais que les petits JO, c’est vraiment un moment à part. Je pense que pour les athlètes, être chez soi, dans son pays ça doit être encore plus prenant. En plus, Paris est Magnifique et ce serait une belle revanche de décrocher les JO par rapport à ce qui s’est passé dernièrement avec ces attentats.

A coté du snowboard tu continues tes études ?

Oui, bien sûr car on ne sait jamais ce qui peut se passer et si on va pouvoir vivre de notre passion. Je fais un Bac Pro Commerce à Saint Michel de Maurienne. Je suis dans ma 3ème année et c’est un Bac en 4 ans. Ensuite j’aimerais aller à l’IUT à Annecy. Plus tard, rien à voir mais j’aimerais devenir infirmière.

Jack’s

logo playeur

Partage ton avis

Facebook