Maxime Bouet, à 110% pour l’équipe


Entretien  pour le blog playeur.co avec Maxime Bouet, cycliste français qui a rejoint en 2015 une équipe étrangère, Etixx-Quick Step, après de nombreuses années chez Agritubel puis AG2R.

Maxime, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Maxime Bouet, j’ai 29 ans et j’habite à Plan-de-Cuques à côté de Marseille. Je suis marié avec Sabrina et père de Victoire. Je suis professionnel depuis 9 ans dans les équipes Agritubel, AG2R la mondiale et Etixx Quick Step.

Tu as commencé par le football, avant de venir tardivement au cyclisme, comment cela s’est il passé ?

J’ai commencé par le foot car mon père était président du club US Artemare mais j’avais un très mauvais caractère face à la défaite. L’entraîneur du club a donc conseillé à mon père de me mettre à un sport individuel. Vu que j’aimais beaucoup aller camper au Tour de France, mon père m’a emmené un jour au club de la ville voisine, l’UC Culoz Belley, et j’ai vraiment détesté le cyclisme la première année !
Aucun sport n’est comparable à la dureté du cyclisme. J’étais mauvais en minime 1 mais en minime 2 j’ai gagné toutes les courses. C’est à partir de là que j’ai aimé le vélo, le podium, la coupe, les fleurs, la photo dans le journal… Ensuite j’ai monté les échelons : la pomme Marseille, sport étude à Saint Etienne, Chambéry cyclisme formation, retour à la pomme Marseille puis professionnel chez Agritubel.

Vincent Lavenu a joué un rôle prépondérant dans ta carrière, peux tu nous parler de ta relation avec lui ?

Vincent Lavenu m’a repéré par les juniors que je suis de la région. Il m’a demandé de venir à Chambéry formation mais j’ai été catastrophique cette saison car je n’ai pas été sérieux sur l’hygiène de vie, sur l’entraînement et sur la nutrition. C’est Frédéric Rostaing, du club de Marseille, qui m’a recontacté et m’a fait passer pro.

Cela fait maintenant 1 an et demi que tu as rejoint Etixx-Quick Step, une structure étrangère, quelles sont les principales différences avec AG2R, structure française ?

La différence entre AG2R et Etixx n’est pas énorme mais il y a une grosse mondialisation chez Etixx, beaucoup de grands noms du cyclisme et une culture différente. Il y a aussi une différence sur les classements car ag2r est plus présente sur les classements généraux des courses à étapes dures et Etixx sur les classiques.

Pour cette saison, quel est ton programme ? Vas tu participer au Tour de France ?

Je ne sais pas si je vais participer au Tour mais je suis dans la liste des 15. Je viens de finir le tour de Californie puis je vais faire le Dauphiné.

Quels sont tes objectifs pour 2016 ?

L’objectif est de de remporter une course et de faire mon travail à 110% pour l’équipe.

Quel est le coureur qui t’a le plus impressionné dans le peloton ?

Le coureur qui m’a le plus impressionné est Armstrong, mon premier tour était son dernier. À notre première étape, on était à l’hôtel avec lui et il y avait une médiatisation incroyable autour de lui, des dizaines de journaliste dans le hall. Donc dopage ou non, il a médiatisé notre sport comme une star américaine.J’aime aussi beaucoup Cipollini pour sa classe et son style. Je trouve que les stars du cyclisme ne sont pas assez médiatisées pour faire aimer le vélo aux enfants. Malheureusement je trouve aussi que beaucoup de coureurs tristes ou peu sympathiques, alors que nous faisons un sport populaire donc notre rôle est d’être agréable avec les gens pour faire aimer le cyclisme.

Tu as encore de belles années devant toi, mais as tu déjà pensé à ce que tu aimerais faire après ta carrière ?

L’après carrière j’y pense tous les jours. Je pense passer les diplômes pour être coach sportif et donc continuer à travailler autour du cyclisme. Être coach perso me plairait pour les pros, les jeunes, les mamies etc. Il en faut pour tout le monde.

Jack’slogo playeur

cyclisme (4)

 

Partage ton avis

Facebook