On était pour vous au derby francilien Paris FC / Red Star


Cette saison pour voir les derbys mieux vaut regarder un peu plus bas que le catogan de Zlatan.

Le Paris Football club et le Red Star, nouveaux promus en ligue 2 se sont retrouvés samedi 7 novembre à 14h pour mieux se détester. La rivalité née la saison passée en nationale a encore plus de saveur un cran au dessus, surtout avec le présence de Créteil, autre club de la couronne parisienne.

L’entrée du stade est barricadée par une vingtaine de CRS. Personne pour cogner leur plastron si ce n’est le soleil qui peut rendre cette partie encore plus agréable. Un groupe d’ex boys arrive au loin de l’avenue Coubertin, les escadrons sont en place . L’affrontement n’aura pas lieu, les antifas sont déjà en tribune visiteurs.

Public chauffé à blanc , Denisot et Depardieu chauffés au blanc, je m’installe dans les fauteuils grisâtres du stade Charlety. 6 000 à 7 000 personnes, les deux Kops de supporters issus du voisin richissime sont là , reflux migratoire entre 16ème et 13ème arrondissement de Paris du plan Leproux . « Les Red Star enculé » du PFC répondent au  » y’a pas un bruit…à Charlety » du Kop de la tribune Rino Della Negra , la partie peut commencer. Un peu plus haut Jean-Luc Vasseur ancien entraîneur de Reims  regarde (peut être) son futur club évoluer.

Les débats sont équilibrés avec une possession de balle franchement audonnienne , récompensée à la 86ème par un plat du pied ajusté de N’Gakumol l’avant centre des rouges  et blancs. Malgré un temps additionnel animé, que les Parisiens ne voient pas récompensé par un but, le match aura été pauvre en occasion.

Fin de match sans tensions et au Calme, le Red star file vers la 5ème place, la ligue 1 peut trembler car une belle surprise pourrait venir du Paris d’en bas.

Finnoislogo playeur

Partage ton avis

Facebook