Riyad Mahrez, à la folie !


Riyad Mahrez a 24 ans, il joue à Leicester en Premier League et il y a de ça trois mois il était méconnu du grand public et même de certain observateurs. Auteur d’un nouveau match majuscule contre Chelsea pour le compte de la 16ème journée de championnat il est le tube de cette saison de Premier League avec déjà 11 buts et 7 passes décisives. Retour sur le parcours de ce surdoué du ballon rond pour le blog playeur.co.

Né à sarcelles en 1991, Riyad possède la double nationalité franco-algérienne. Après avoir évolué chez les jeunes  dans sa ville natale il signe pour une saison à Quimper en CFA où il dispute 27 matchs pour 2 buts inscrits. A l’été 2010, alors que de grands clubs de Ligue 1 le courtise, son père lui conseille de rejoindre Le Havre en Ligue 2.  Après quelques matchs en CFA, les dirigeants lui proposent un contrat professionnel mais Riyad a du mal à s’imposer en équipe première et ses entraineurs ne lui font pas confiance jusqu’à Eric Mombaerts pour la saison 2012-2013.

En janvier 2014 il décide de partir s’exiler à Leicester alors en course pour accéder à la Premier League. Il participe à 19 matchs et remporte le championship anglais. La saison suivante il fait ces débuts en Premier League et aide son club à se maintenir. 30 matchs, 4 buts et 3 passes décisives, une saison d’apprentissage pour sa première saison dans un championnat d’élite.

A l’été 2015 il aurait pu signer à l’Olympique de Marseille mais Vincent Labrune a estimé que Riyad n’avait pas du tout le niveau pour rejoindre son club et a envoyé valser les agents du joueur dans un mail bien senti (ou pas).

Dès le début de la saison 2015- Riyad prend son envol, éclaboussant la Premier League de son talent, régalant l’ensemble des observateurs. Mais où va s’arrêter Riyad Mahrez ? On le compare déjà à un certain Léo Messi, alors c’est évidement tout ce qu’on lui souhaite, mais s’il le devient le président olympien, Vincent Labrune, vivra avec le spectre d’avoir snobé un génie du football. La route est longue Riyad mais elle pourrait bien te mener au sommet du football mondial !

Jack’slogo playeur

 

Partage ton avis

Facebook