Thomas Rouxel, l’as du volant


Thomas Rouxel est actuellement le deuxième meilleur joueur français de badminton. Entretien pour le blog playeur.co.

Thomas, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Alors, j’ai 24 ans, je suis breton et je pratique le badminton depuis 15 ans maintenant! Je suis actuellement 55eme mondial en simple homme et numéro 2 français. Je m’entraine à l’INSEP et j’habite donc à Paris depuis 8 ans.

Tu as récemment atteint le tableau final des internationaux de France, peux-tu nous parler de cette performance ?

C’est la 2ème fois que j’atteins le tableau principal d’un super series, les 2 fois lors du French Open à Coubertin. J’adore jouer devant le public français, ma famille et mes amis, ça me boost ! J’ai quand même quelques regrets d’avoir joué mon 3eme match (1er tour du tableau principal) très tôt le matin, la salle était presque vide! Déjà que très peu de français étaient en course… Le juge arbitre ’n’avait pas fait attention’..

En étant 55ème mondial en Badminton, est-il possible d’en vivre ou tu as une activité professionnelle en parallèle ?

Il est possible d’en vivre, mais je dois penser à ma reconversion car en terme de revenus ce n’est pas le tennis ou le foot ! Pour le moment je ne fais que m’entrainer, c’est compliqué de faire des études en plus des entrainements.

Concrètement, qu’est que t’apporte Creative sports media ?

Creative Sports Media m’aide dans un premier temps à développer et exploiter mon image pour me rendre plus visible. Pour dans un second temps être en relation avec des partenaires et sponsors qui cherchent à développer leur marque/entreprise via mon image !

Quels sont tes prochains objectifs ?

Le prochain gros objectifs sont les championnats d’Europe individuels en France en 2016. A plus court terme je pars en Irlande et en Italie pour prendre des points au classement mondial et essayer de rattraper le numero 1 français!

Tu travailles avec Peter Gade ancien numéro 1 mondial, qu’est-ce qu’il t’apporte ?

Il m’apporte de la rigueur à l’entrainement, il sait ce que ça coute de devenir champion, donc j’essaye de l’écouter au maximum et d’aller dans la bonne direction !

Qu’est-ce qui te manque pour franchir un cap et battre les meilleurs ?

Je ne suis pas encore assez confiant dans mon jeu, je vois que je suis capable d’accrocher le 8eme joueur mondial à Paris et je peux perdre au 1er tour en Ecosse en étant favoris. Donc j’apprends et je m’entraine pour vraiment croire en mes qualités et les exploiter au maximum.

Quel usage fais-tu des réseaux sociaux ? Est-ce utile, notamment en termes de notoriété ?

Je ne suis pas trop de nature à parler de ma vie privée sur les réseaux sociaux mais je vois que c’est LES moyens de communication indispensables à un athlète pour se faire connaitre (en plus des performances bien entendu 😉 ). Donc je commence à publier de plus en plus, j’y prends gout, mais je fais quand même attention à ce que je publie.

Le moment de sport qui t’a le plus marqué ?

La victoire des français en 1998 ! Je n’avais que 7 ans et je m’en souviens encore, pourtant je n’ai pas une bonne mémoire donc ça veut vraiment dire que ça m’a marqué!!

Jack’slogo playeur

2 commentaires sur “Thomas Rouxel, l’as du volant

Partage ton avis

Facebook