Vamos Chape


L’annonce faite ce matin par les autorités brésiliennes est terrible. Ce qu’il vient d’arriver à ce club du Chapecoense est un choc immense. Le deuil qui va durer trois jours n’effacera rien, le monde du foot vient de vivre une journée noire, marquée par le sceau de la tragédie. De nombreux témoignages affluent de partout sur la planète en soutien pour les survivants, rescapés ou proches des victimes. La nuit dernière, l’avion qui devait transporter l’équipe de première division brésilienne s’est écrasé à quelques kilomètres de Medellín, en Colombie, où elle se rendait pour affronter l’équipe de l’Atlético Nacional en finale aller de la Copa Sudamericana jeudi, l’équivalent de notre Europa League. L’embarcation comprenait 81 passagers, six seulement ont survécu dont trois joueurs.

L’Histoire de ce club est très récente, fondé en 1973, il gravit les échelons de manière fracassante ces dernières années et atteint l’élite en 2014 à la suite de quatre accessions depuis 2009. L’équipe que l’on appelle le « Leicester brésilien » se permet le luxe de briller sur la scène sud-américaine en enchaînant les exploits. La magie s’est arrêtée en cette nuit du 28 au 29 novembre, à quelques heures de ce qui devait être la plus grande fête d’un club populaire et en plein essor. Au-delà d’un club, ce sont des dizaines de vies qui sont brisées, le chagrin est infini. Toutes les vidéos de joie que pouvaient nous offrir ces joueurs, laissent désormais place aux larmes et à la tristesse. Entre celui qui venait d’apprendre qu’il allait devenir papa, les vestiaires en liesse, celui qui se retrouve miraculé parce que blessé il n’avait pas pu prendre le vol ou encore le fils de l’entraîneur qui n’avait pas pu embarquer car il avait oublié son passeport, toutes les histoires qui nous parviennent sont autant de drames.

Comment les personnes touchées par cet accident vont-elles pouvoir continuer à vivre avec leurs souffrances ? Tous ces Hommes qui laissent des familles dans l’effroi, quelle est la place du sport dans tout cela ? Le choc et le déni vont désormais laisser place à la colère et l’incompréhension , toutes ces questions que l’on se pose et que les victimes vont également être amenées à se poser pour réaliser leur deuil et essayer de se reconstruire.

Vamos Chape !

Klay

logo playeur

foot

Partage ton avis

Facebook